Pétition européenne

 

Pour que l’Europe

 

 

Mette un terme

à la criminalisation

de la solidarité

 

 

 

Et change

sa politique migratoire

Signons la pétition de l’ Initiative Citoyenne Européenne (ICE) lancée depuis avril 2018 dans le but de :

 

  1. Soutenir les citoyens et bénévoles européens qui viennent en aide aux réfugiés ;
  2. Mettre un terme au délit de solidarité pratiqué par plusieurs États membres de l’UE dont la France ;
  3. Assurer le respect des droits fondamentaux des migrants et des demandeurs d’asile en renforçant les mécanismes des plaintes face à l’exploitation au travail et aux maltraitances des gardes-frontières européens.

 

A quelques jours du sommet Européen sur les migrations, le premier ministre hongrois, Orban, fait pression pour que nos gouvernements adoptent sa ligne : la criminalisation de la solidarité envers les personnes migrantes et réfugiées.

 

 

DEMANDONS ENSEMBLE À L’UNION EUROPÉENNE D’INTERVENIR

POUR METTRE UN TERME À LA CRIMINALISATION DE LA SOLIDARITÉ EN EUROPE.

 

Il faut réunir plus d’1 million de signatures

dans au moins 7 États membres.

Chacune de nos voix compte !

 

Si nous ne réagissons pas, quelle Europe aurons-nous ?

 

Merci de cliquer sur le lien ci-dessous pour signer la pétition

L’Initiative citoyenne européenne >>

ACCUEIL

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Chorale au café Théodore

 

 

 

La chorale

Corinne et les bouquets mystères

travaille depuis bientôt deux ans un répertoire entièrement à capella.

 

Ce sont vingt-cinq chanteuses et chanteurs qui répètent à Tréguier et alentours des chansons originales et des chants venus d’ailleurs.

 

Ils chantent en français à propos des luttes, de l’amour, de la différence… Ils chantent aussi en turc ou en italien des chants traditionnels.

 

C’est une chorale de rue, chantant le plus souvent en extérieur et toujours dans la bonne humeur. ”

Venez nombreux le Dimanche 24 Juin 2018 à 17h30

au “Café Théodore” de Trédez-Locquemeau

Cliquez sur le logo du Café Théodore

Kerguerwen  – 22300 TRÉDREZ-LOCQUÉMEAU

 

 

 

ACCUEIL

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Marionnettes au Pixie

Vendredi prochain 15 juin, au Pixie de Lannion

 

Un spectacle pour petits et grands

à partir de 4 ans

Par le Théâtre B. A. et les marionnettes de Berit Schwarm

 

Goûter à partir de 16 h 45 suivi, à 17 h 30, de 30 mn de spectacle

 

 

C’est l’aventure merveilleuse

d’une petite fille

qui voulait trouver sa place dans le monde.

 

Participation au chapeau

Au profit du Collectif de Soutien aux Sans-Papiers de Lannion

 

Le Pixie : Porche du 37e Territorial 22560 Lannion

 

 

 

 

ACCUEIL

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Titres de séjour dans le 22

TITRES DE SÉJOUR DANS LES COTES D’ ARMOR

CLIQUEZ SUR LE LOGO

POUR ACCÉDER A LA PAGE

“Titres de séjour”

Voici les différents titres de séjour.

 

Ceux-ci seront mis à  jour après les nouvelles dispositions de la loi. Le CSSP s’y attachera dès qu’il en aura connaissance.

 

Vous pourrez retrouver toutes ces informations dans  l’onglet “Titres de séjour”

ACCUEIL

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Naissance d’un collectif Paimpolais

Un  nouveau collectif voit le jour à  Paimpol.

Le CSSP lui souhaite beaucoup de bons résultats et lui assure son soutien.

 

Venez tous à l’exposition à la chapelle st Ivy de Loguivy-de-la-mer

tous les jours

du 2 au 9 juin de 13 h 30 à 19 h 30

 

ACCUEIL

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Et si on réfléchissait ensemble

Et si on réfléchissait ensemble

Bonjour, ci-dessous un message festif de nos amis de Pen Kalet

que nous relayons bien volontiers.

 

“Hey ! Yo !

 

On organise cette journée, que l’on désire conviviale, sans prétention et sans experts,

 

  • pour se questionner ensemble sur la prison
  • pour la remettre en cause comme moyen de punition évidente et inévitable imposé par l’État.

 

On a décidé de s’inspirer de loin des méthodes « d’éducation populaire »pour aider à articuler nos réflexions et faciliter la prise de parole de tous.

 

Ça s’organisera sous forme d’un débat mouvant, de tables tournantes en petits groupes, de projection en continu et d’infokiosques.

 

Mais on pensait aussi faire autre chose, comme partager un goûter végan

(ramène un truc), des pizzas sans anchois HA ! HA ! (on s’occupe de tout, t’occupe de rien )

et se détendre plus ou moins les neurones en matant les pestacles !

Sans oublier qu’ici, on aime les piratEs et les sorcierEs, mais pas les relou-e-s.

ACCUEIL

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Glossaire

Glossaire CSSP

 

Un glossaire est mis en ligne sur le site du  CSSP.

Vous pouvez nous suggérer des termes manquants.

Ce glossaire sera mis à jour régulièrement.

 

Pour y accéder, vous pouvez

 

Soit cliquer sur le lien ci-contre        http://cssp-lannion.fr/glossaire/

Soit cliquer, dans la partie gauche du site, sur “Glossaire” dans la rubrique Agir

 

ACCUEIL

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Asile et immigration : changements…

Nouvelle loi sur l’asile et sur l’immigration : quels changements annoncés ?

La nouvelle loi de Collomb et de Macron

va être votée en avril 2018

 

Si elle passe, voici les changements qui sont annoncés :

 

1) L’asile plus difficile à demander et à obtenir

 

– Pour les dublinés en fuite, une interdiction de circuler en France pendant 3 ans !

 

– Pour la procédure normale de l’asile, le recours à la CNDA devra être fait en 15 jours au lieu d’un mois = moins de temps pour trouver un avocat et préparer le dossier.

 

 

2) L’asile simplifié = moins de droits pour les demandeurs d’asile

 

Obligation d’accepter la région désignée par l’OFII = pas d’allocation, pas d’hébergement si refus. (OFII : Office Français de l’Immigration et de l’Intégration).

 

Langue déclarée au premier rendez-vous obligatoire dans toute la procédure d’asile.

 

Notification des décisions OFPRA et CNDA par tout moyen (texto, SMS, mail…) = pas que par courrier comme aujourd’hui.

 

Visio-conférence obligatoire si la CNDA le décide et même si le demandeur d’asile refuse (pareil si l’étranger est en rétention ou passe devant le juge).

 

3) L’expulsion plus rapide pour les déboutés de l’asile

 

La décision de refus de la CNDA prend effet au moment de la lecture, pas de la notification, donc la préfecture pourra envoyer plus vite une OQTF (Obligation à quitter le territoire français).

 

Quand l’asile est refusé, on ne peut plus demander un titre de séjour pour une autre raison (médical, famille en France), sauf « circonstances nouvelles » = il faut le demander en même temps que l’asile.

 

En cas d’OQTF, on donnera moins souvent un délai de départ volontaire, donc il faudra faire le recours en 48 heures (au lieu de 30 jours) = surtout pour les étrangers qui montrent un risque de fuite.

 

4) Plus de contrôles des étrangers

 

– Quand on n’a pas de logement et si on va au 115, les lieux d’hébergement pourront donner des informations à l’OFII sur la situation administrative des gens à la rue.

 

– Si parent étranger d’un enfant français, pour obtenir le titre de séjour, il faudra que le parent français  justifie qu’il entretient et qu’il éduque l’enfant.

 

La reconnaissance d’un enfant français sera plus compliquée si soupçon de fraude.

 

En cas de contrôle des papiers, la police pourra retenir l’étranger pendant 24 heures (au lieu de 16 heures) et elle pourra l’obliger à donner ses empreintes digitales et à donner sa photo.

 

– En cas d’OQTF (Obligation à quitter le territoire français), l’assignation à résidence sera plus systématique.

 

– En cas d’AR (Assignation à résidence), la préfecture pourra obliger l’étranger à rester à son domicile 4 heures par jour.

 

5) Plus difficile de revenir en France après une expulsion

 

– Si un étranger ne part pas à la première OQTF, alors la deuxième OQTF sera accompagnée d’une interdiction de retour sur le territoire français pendant plusieurs années (IRTF).

 

– En cas d’IRTF, si un étranger revient parce qu’il est persécuté dans son pays, alors il pourra faire une demande d’asile mais on l’assignera à résidence ou on le mettra en rétention.

 

6) Davantage d’enfermement pour les sans-papiers

La rétention pourra durer 90 jours (135 jours si l’étranger résiste à l’expulsion).

 

Menace de 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende pour les travailleurs sans-papiers qui utilisent le titre de séjour d’un autre étranger.

 

– Menace de 1 an de prison et 3 750 euros d’amende si l’étranger rentre en Europe ou en France par un point de passage des frontières qui n’est pas autorisé ou qui est fermé.

 

 

Demandeurs d’asile, dublinés, étrangers, immigrés, sans-papiers, français,

tous ensemble il faut résister

 

MANIFESTATION LE SAMEDI 7 AVRIL 2018

à 11 heures à LANNION (Place du Marchallac’h)

ACCUEIL

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

manifestation du 7 avril 2018

Manifestation du 7 Avril 2018 contre les accords Dublin pour l’égalité de traitement et la libre circulation des êtres humain

 

ACCUEIL

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦